fbpx

Protection des plus vulnérables contre l'exploitation

Home / Thèmes / Protection des plus vulnérables contre l'exploitation
<noscript><img src=

La Suisse est également touchée par l'exploitation, la traite des êtres humains et la pauvreté. Ces problèmes d'injustice sociale sont enracinés dans les structures fondamentales de notre société. La Suisse est souvent un pays de transit ou de destination pour les personnes dans le besoin. Selon la Constitution suisse, le bien-être de notre nation se mesure à celui des plus faibles. En tant que telle, la société suisse a la responsabilité directe d'œuvrer à la protection des plus vulnérables d'entre nous.

 

La traite des êtres humains touche plus de 40 millions de personnes dans le monde, dont la majorité sont des femmes et des enfants. Le travail et l'exploitation sexuelle sont des activités à faible risque en Suisse, car les crimes ne sont guère punis. Le *jpev suisse demande donc des adaptations légales, une intensification des poursuites et davantage de moyens pour les autorités compétentes.

Il est également nécessaire d'agir dans la lutte contre la pauvreté sociale. La pauvreté touche environ une personne sur dix en Suisse. En raison de l'évolution de notre société, le fossé entre les riches et les pauvres se creuse. Cela amène des personnes en marge de notre société. Pour lutter contre la pauvreté sociale, nous ne voulons pas seulement créer des incitations, mais nous demandons également des mesures préventives ciblées et des programmes de soutien efficaces.

Nous soutenons également les préoccupations des personnes en situation de handicap et une politique d'asile tournée vers l'avenir. Les mesures visant à promouvoir les programmes d'inclusion et d'intégration ainsi que le dialogue ouvert ont pour but de contrecarrer les barrières qui existent encore.

Français
Rejoins le *jpev